Tomate principe Borghese
search
  • Tomate principe Borghese

Tomate principe Borghese

1,32 €

Variété italienne reconnue depuis le début du XXème siècle. De type tomate cocktail, elle produit des grappes de fruits rouge écarlate ovoïdes et marqués d'un petit ombilic en pointe. Les fruits se conservent longtemps.

Quantité

La Tomate Prince Borghese est une variété italienne reconnue depuis le début du XXème siècle. De type tomate cocktail, elle produit des grappes de fruits rouge écarlate ovoïdes et marqués d'un petit ombilic en pointe. Sa saveur peu marquée la destine aux coulis, aux jus mais surtout aux tomates séchées ou confites qui font le délice des amateurs de cuisine italienne. Mais rendons-lui justice, elle reste savoureuse dans toutes les situations. Sa production est remarquablement intense et ses fruits se conservent longuement. Certains disent même qu'en Toscane on arrache le pied de la Tomate Prince Borghese pour le pendre et récolter au fur et à mesure les fruits qui se consomment tout l'hiver durant. Cette belle variété mesurent entre 120 et 200 cm. Veillez à tuteurer ou à palisser dès le repiquage en pleine terre.

De couleurs et de formes différentes, elles feront de votre potager un lieu de curiosité. Leur parfum et saveur vous feront découvrir le plaisir du goût retrouvé.  

La tomate Prince Borghese est une variété vigoureuse, productive, à croissance déterminée, fruits de 50 à 80 g, chair dense, savoureuse. En salades, sauce, conserve. 

Repiquez en place quand les gelées ne sont plus à craindre et que les plants atteignent 12 à 15 cm dans un sol riche, meuble et sain. Distance : 70 cm entre les rangs et 50 cm sur la ligne à exposition ensoleillée. 

Mettre les tuteurs en place avant de commencer la plantation. Arrosez abondament au pied une fois par semaine pour éviter le développement de maladies.  

Doit-on enlever les gourmands des plants de tomates ?

Les points de vue diffèrent sur la manière d'envisager la fameuse taille des tomates et chaque jardinier a des arguments pour justifier sa théorie. A la question "que faire ?" la réponse est des plus simples : ce que vous voulez !

La taille des tomates par égourmandage n'est pas obligatoire, elle est destinée à augmenter le calibre des fruits, leur précocité et faciliter le travail de récolte. 

Cette méthode possède néanmoins deux inconvénients : elle demande du temps et du discernement. En effet, la tête du plant de tomates n'est pas toujours facile à distinguer d'un rameau secondaire. De plus, supprimer les gourmands occasionne des plaies pour votre plant. Il est donc fortement recommandé de songer à aider à la cicatristation par un poudrage de maerl ou badigeon d'argile verte. 

Une autre vision consiste donc à ne pas tailler du tout et laisser à la plante son entier développement. Elle aura donc besoin de plus de place au jardin, soit 1 m entre chaque plant. Les fruits seront plus petits mais plus nombreux. 

Une troisème solution reste la conduite sur deux brins. Après avoir pincé le pied à 20 cm du sol on ne garde que les deux brins qui se forment latéralement. Ensuite tous les gourmands sont supprimés. 

Récolte

Vous pourrez récolter les tomates 4 à 5 mois après le semis. 

Les ennemis

Les principaux problèmes que l'on peut rencontrer avec la culture de tomates sont le milidou et la nécrose apicale (cul noir). 

Pour éviter le mildiou, la meilleure des solutions restera de protéger vos plants si vous résidez dans une région où la pluie est fréquente. Vous pouvez également réaliser un traitement à base de bouillie bordelaise. 

La nécrose apicale ou cul noir n'est pas une maladie. Il s'agit soit d'une teneur en calcium trop basse dans le sol soit une irrégularité dans les arrosages. Lorsque la plante manque d'eau elle fait moins de sève et la partie la plus éloignée de la tige mourra faute de nourrriture. Arrosez donc de façon régulière, abondamment une fois par semaine par exemple. 

CONSEIL DE CULTURE

La tomate est exigeante en chaleur et très gourmande en matière organique et plus particulièrement en potasse (k). Lors de la plantation, enterrer la plus grande partie de la tige, vous favoriserez le développement racinaire. Arroser régulièrement sans mouiller le feuillage car la tomate est très sensible au mildiou. En préventif, appliquer régulièrement des pulvérisations de purin ou de décoction de prêle (renforce la plante contre les maladies cryptogamiques). Vous pouvez également faire des poudrages d'algues marines en poudre (lithothame). Le purin tout préparé Mel'3 est également très intéressant pour l'efficacité de ses trois plantes combinées : Prêle, Ortie et Consoude.Pour les tomates à croissance indéterminée, tailler les gourmands qui poussent à l’aisselle des feuilles. Pour les variétés à croissance déterminée ou buissonnantes, ne pas tailler mais pailler et palisser.

97 Produits

Commentaires (0)
Aucun avis n'a été publié pour le moment.