Tomate RED pear sel. gransasso
search
  • Tomate RED pear sel. gransasso

Tomate RED pear sel. gransasso

1,32 €

La tomate Red Pear  est une variété ancienne vigoureuse,  originaire d'Italie qui produit de gros fruits rouges légèrement côtelés à collet vert, à la forme de grosses poires. Gros calibre (200-300 g)

Quantité

Variété commerciale originaire d'Italie. Fruit rouge orangé aux épaules jaunâtre de 180 à 300 grammes, piriforme et côtelé parfois même plissé en partie haute. Chair ferme à la bonne saveur sucrée. Sa vocation première est la réalisation de sauce et de pâte mais elle est aussi savoureuse à déguster fraiche en salade. Bonne et longue production de seconde partie de saison (+/- 90 jours). Variété à croissance indéterminée, au feuillage régulier et particulièrement résistante à la chaleur.

Le plant de tomate est une herbacée vivace en climat tropical cultivée comme une annuelle sous nos latitudes. Elle se lignifie avec le temps et produit de petites fleurs jaunes insignifiantes rassemblées en cymes qui se transformeront en fruits.

Il faut bien admettre que son fruit est très joli et colore agréablement le potager. Il présente aussi de nombreux atouts nutritifs. Peu calorique comme la plupart des légumes, riche en eau, il renferme notamment une molécule très intéressante : le lycopène, un puissant antioxydant. Et plus la tomate cuit longtemps et plus elle en rend disponible. Elle se distingue aussi par sa richesse en vitamine C, provitamine A et en oligo-éléments.

Aujourd'hui ses qualités gustatives et nutritionnelles ne sont plus à démontrer. Pour le jardinier, la tomate figure parmi les légumes incontournables de l'été. Il aura simplement à se demander qu'elle est l'utilisation qu'il souhaite en faire pour se guider parmi toutes les variétés existantes. Est-ce pour en faire des salades, des sauces, pour consommer directement sur place, cuites, etc. Il se demandera aussi à quel moment il souhaite la récolter. La réponse sera bien-sûr conditionnée par l'ensoleillement estival moyen de la région où se trouve son jardin. Qu'on se rassure, le choix est vaste et toute situation a sa tomate ! Et si en effet, la tomate a besoin de beaucoup de soleil, de beaucoup de chaleur elle ne nécessite pas forcément beaucoup de place. C'est pourquoi, il ne faut pas se priver de la cultiver en bac sur son balcon où l'on privilégiera les variétés à petits fruits. Attention, les fruits immatures, les tiges et les feuilles contiennent de la solanine et ne doivent pas être consommés.

La récolte : selon les variétés, de précoces à tardives il peut se passer 50 à 100 jours entre la date de repiquage et la récolte. Il n'existe pas d'astuce permettant à coup sûr de dire a priori qu'une tomate a atteint son murissement complet. La cueillette s'effectuera quand, a minima, elle se pare complètement de la couleur avec laquelle elle a été annoncée et lorsque sa texture, tout en restant ferme, montre un léger ramollissement. Vous prendrez soin, pour une meilleure conservation, de cueillir le fruit surmonté de son pédoncule.

La conservation : les tomates se conservent moins longtemps que leur teneur en eau est élevée. Elles se maintiennent bien quelques jours dans le bac à légumes de votre réfrigérateur ou étalée à l'air libre. Pour les garder plus longtemps, on envisagera des méthodes culinaires comme les confits de tomates, les tomates séchées, les sauces, les fruits congelés, les conserves, les confitures ou les jus. On adore les confire car c'est tout simple et tellement savoureux : coupez vos tomates en deux récoltez-en le jus. Positionnez vos demies tomates face vers le haut, sur le lèchefrite de votre four. Salez, poivrez, sucrez puis enfournez à thermostat très doux pendant une heure au moins. Retirez vos tomates et consommez immédiatement sinon réservez-les dans un bocal en verre et ajustez en huile d'olive.

Le petit truc du jardinier : il est conseillé de cultiver plusieurs variétés de tomates chaque année afin de minimiser les risques de perte complète de récolte qui seraient liés à un aléa climatique ou à une pathologie particulière. 

Afin de pallier le phénomène de 'cul noir de la tomate' - n'est pas une maladie mais une carence en calcium - pulvérisez une macération de consoude riche en calcium sur vos plants. 

Lors du repiquage, n'hésitez pas à enterrer le pied jusqu'aux premières feuilles. Ceci aura pour effet de stimuler le système racinaire, gage d'une belle récolte en fruits. 

Les associations gagnantes au jardin sont souvent les mêmes dans l'assiette. C'est un bon moyen mnémotechnique pour se souvenir que la tomate et le basilic font bonne route ensemble.

97 Produits

Commentaires (0)
Aucun avis n'a été publié pour le moment.