search

Geranium droit (panaché)

1,32 €

Le pélargonium, ou géranium zonal, est une espèce donnant de très belles jardinières, abondamment fleuries. Cette fleur à tige droite se plaît tant en balcon qu’en parterre, et est peu exigeante en termes d’entretien. Nous vous en proposons cinq variantes, aux couleurs chatoyantes : rouge, rose, fushia, blanc et saumon.

Couleur
Quantité
Rupture de stock

Description du géranium zonal

Le pélargonium zonal forme un petit arbuste vivace dont les tiges se lignifient à la base. Il montre un port dressé, un peu ramifié, et porte des feuilles au limbe velouté, pelletées, presque ronde, souvent marqué d’un anneau rouge sombre. Ce feuillage persistant est aromatique et dégage une odeur forte lorsqu’on l’effleure. Les fleurs, assez grandes, de forme pleine et colorées de blanc, rouge, vif, rose mauve ou saumon ; elles se développent à partir de l’aisselle des feuilles, du printemps jusqu’aux gelées. Elles sont regroupées en panicules bien rondes. Ces fleurs sont fécondées par les insectes et produisent des graines si l’on ne coupe pas les têtes défleuries.

Comment réussir la culture de ses géraniums zonals ?

Le géranium zonal n’est pas rustique, il s’abime avec les gelées, et ne croît qu’au-dessus de 13 °C, c’est pourquoi on ne les achète au printemps que lorsque tout risque de gelées est écarté, à moins de disposer d’une serre ou d’une véranda.

Le pélargonium zonal se cultive bien en jardinière, potée, mais aussi en pleine terre le temps d’une saison. Il demande une terre riche et drainante. Il peut être installé dans un mélange pour géranium, ou dans un mélange de 2/3 terre franche de jardin et de 1/3 terreau bien décomposé. Ce dernier mélange est plus lourd en masse, mais retient l’eau d’arrosage plus longtemps.

Le pélargonium zonal apprécie la chaleur et le soleil direct. Il est donc exposé au soleil du sud ou sud-ouest. Il est très résistant à la sécheresse, mais grandit et fleurit bien davantage avec des arrosages réguliers. Il faut donc arroser vos jardinières de géranium à chaque fois que la surface du substrat est sèche sur 1 ou 2 centimètres. 

Entretien du géranium zonal

Les jeunes plants ont parfois besoin d’être pincés pour favoriser les ramifications.

Gourmand, le géranium zonal sera nourri d’un apport d’engrais liquide, riche en phosphate et en potasse, tous les 10 jours, ou d’engrais à libération lente tous les 3 mois.

Les têtes défleuries sont ôtées au fur et à mesure pour qu’il refleurisse davantage

Comment hiverner le géranium zonal ?

Il est rabattu un peu au-dessus des feuilles les plus basses et rentré pour l’hiver dans une pièce si possible lumineuse, mais fraiche, à une température comprise entre 1 et 13 ° C. Il sera arrosé très légèrement une fois par mois.

Rabattez pour remettre en forme vos pieds au printemps.

Pourquoi mes géraniums ont-ils une couche grise sur les feuilles ?

Supprimez toutes les feuilles atteintes, il s'agit de la pourriture grise ou botrytis. Cela est du a un emplacement confiné, avec un manque de lumière et trop d'humidité. Déplacez votre plante dans un lieu plus lumineux et aéré. N'arrosez pas trop et ne laissez pas d'eau dans la soucoupe.


Commentaires (0)
Aucun avis n'a été publié pour le moment.